Il m’arrive souvent de recevoir des demandes de dessins et d’animation et j’ai pour habitude de dire que ce n’est pas mon métier. C’est pourquoi je souhaite aujourd’hui traiter de la différence entre un Illustrateur et un Graphiste 🤓

  • « Pourtant vous indiquez être graphiste sur votre site internet ».
  • « Oui, en effet, mais vous n’avez pas besoin d’un graphiste, mais d’un illustrateur »

Bien souvent confondus, ces deux métiers complémentaires sont pourtant bien différents. Je vais tenter de vous l’expliquer au mieux dans les lignes qui suivent.

 

L’illustrateur : un bon coup de crayon

Illustration Fleurs

Si l’on se base sur la définition du Larousse, un Illustrateur est un « Artiste qui exécute des illustrations. ». Une illustration étant elle-même définie comme l’« Ensemble des gravures, des dessins, des reproductions, etc., documentaires ou artistiques, ajoutés au texte d’un ouvrage »

En bref, un illustrateur, c’est une personne qui va être capable de créer un dessin, peinture… à partir de zéro. Il doit avoir la fibre artistique afin de pouvoir donner vie sur papier ou sur tablette graphique aux idées qu’il a à l’esprit.

Pour résumer le métier de l’illustrateur est : dessiner et créer à partir de zéro des éléments graphiques commandés par un client.

Ses outils de travail sont : Papier, pinceaux, tablette graphique…

Il se base sur : son imagination et son sens artistique.

 

Le graphiste : un bon coup d’œil

Travail sur photoshop

Replongeons dans notre bon vieux Larousse. Pour graphiste c’est « Professionnel(le) des arts et industries graphiques »…  🤔 mouais, pas très clair.

Pour Infographiste c’est plus probant, on tombe sur « Spécialiste des applications de l’informatique à la représentation graphique et au traitement de l’image. ». On a souvent tendance à utiliser graphiste par abus de langage alors qu’il faudrait faire référence au terme d’infographiste dès qu’on parle de production assistée par ordinateur (PAO).

En résumé, le graphiste (ici en l’occurrence infographiste) est un spécialiste de la création de supports de communication à l’aide de logiciels informatiques.

Il va pouvoir manier des formes, photos, vecteurs, couleurs afin de les mettre harmonieusement en relation et créer ainsi tout une panoplie de supports : affiches, sites internet, flyers, magazines…

Le plus souvent l’infographiste se base sur du contenu existant : typographies, vecteurs, charte graphique. Son travail est d’harmoniser l’ensemble de ces contenus de façon créative pour créer un rendu final propre et attrayant.

Pour résumer le métier d’(info)graphiste est : créer des supports de communication à l’aide de logiciels informatiques.

Ses outils de travail sont : la suite adobe ou bien tout autre logiciel de graphisme.

Il se base sur : des banques de vecteurs, de typographies, une charte graphique, des photos…

 

En somme l’illustrateur crée à partir de son imagination alors que le graphiste agence à partir de l’existant.

Bien entendu, il est tout à fait possible d’être à la fois illustrateur et graphiste. Par exemple dessiner une illustration de montagne, la reprendre sur tablette graphique, la coloriser. Puis l’exporter en png pour l’intégrer à un magazine de randonnée sur lequel on travaille.

Ce n’est pas mon cas car, pour être tout à fait honnête, je ne suis pas une flèche en dessin même si je me débrouille.

En revanche je connais très bien les différents logiciels de graphisme. De même, je sait faire preuve d’une grande créativité quand il s’agit de créer un support de communication web ou bien print.

Pour en savoir plus sur mon activité de graphiste cliquez ici.

Crédits photos :

Mimi Thian & Victoria Bilsborough @Unsplash